Voeu relatif à la révision de la gouvernance métropolitaine : regard des élus qui se sont abstenus

Lors de la réunion du Conseil municipal du 15 décembre 2021, le Maire a proposé de voter un “Voeu” relatif à la Métropole (cliquer ici pour lire ce texte).

Nous, 3 des 5 élus Couleurs COUZON, avons choisi de nous abstenir.

Voici pourquoi (voir également l’avis de nos 2 collègues qui ont voté contre ici).

Certains d’entre nous, avec des arguments qu’ils ont développés s’opposent fermement au « vœu relatif à la gouvernance métropolitaine » présenté au Conseil municipal.

D’autres au contraire, comme nous, l’accueillent comme un marqueur de cette volonté de démocratie et de participation qui leur est chère.

Force est en effet de constater que le nouveau mode de désignation des élus métropolitains a permis de mieux équilibrer la représentation des citoyens, notamment pour les plus grandes communes de la Métropole. 

Toutefois cette amélioration se traduit aujourd’hui par une impossibilité pour les élus municipaux des communes, notamment du Val de Saône, de faire entendre les priorités qu’ils portent au nom de leur commune et de leurs concitoyens.

La CTM (conférence territoriale des maires) telle qu’elle est conçue actuellement n’est pas un lieu d’élaboration territoriale, mais un lieu dans lequel les maires sont invités à répondre aux attentes de la Métropole.

L’ancrage territorial des élus de circonscription, les conseillers métropolitains, est quant à lui à démontrer tant ils apparaissent peu présents sur le terrain, auprès des élus municipaux.

Pour mémoire, les 14 conseillers métropolitains de notre circonscription “Val de Saône” sont appartiennent aux groupes politiques suivants :

  • 10 pour “Synergie Métropole”
  • 2 pour “Inventer la Métropole demain”
  • 2 pour “Les écologistes”

Il est donc évident que cette première expérience, unique en France, de la Métropole du Grand Lyon, doit être évaluée et corrigée sur ces aspects ; sans pour autant remettre en cause la proportionnalité de la représentation des citoyens. Il demeure important que l’assemblée délibérante soit porteuse d’une vision territoriale globale. 

En revanche, doter une instance, la CTM par exemple, de réelles compétences ou délégations pourrait être un gage de meilleure gouvernance.

Enfin par son courrier en date du 29/10/2021, François Noël BUFFET a informé les élus municipaux que nous sommes de la création de cette mission annoncée par le Président du Sénat le 14/10/2021 (cliquez pour lire ce courrier).

En conséquence nous soutenons sur le fond ce vœu.

Pour autant nous nous abstiendrons eu égard au fait que la demande qu’il formule est déjà actée.

Enfin nous prenons acte de la volonté du Maire de Couzon d’aller vers plus de démocratie, d’écoute des élus, de tous les élus. Nous ne manquerons pas de le soutenir dans l’application de cette volonté au sein du conseil municipal de Couzon où nous sommes prêts à la mettre en œuvre. D’autant que force est de constater que cette volonté ne se traduit pas forcément dans les faits vis à vis des élus minoritaires que nous sommes.

C. COURTOIS, S. HUCK, texte de P. DELEUZE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.