Notre priorité : une étude sur toute la commune pour adapter les circulations et le stationnement aux besoins de tous !

Les piétons prennent parfois des risques sur des routes aux trottoirs inexistants.
De nombreux croisements sont accidentogènes pour les piétons et les vélos.
On n’utilise pas toujours son vélo car on ne peut pas le garer, sans risque de vol.
En bas du village, en face de la boucherie, un « noeud » de circulation crée tous les jours du stress.
Les commerçants se désolent que les Couzonnais et les extérieurs ne trouvent pas facilement à se garer.
Les parents se plaignent d’encombrements aux heures d’entrée et de sortie de l’école.
Les riverains de nombreuses rues se plaignent de la vitesse excessive de certains automobilistes.
Les automobilistes peinent à trouver une place pour se garer.
Des voitures tampons encombrent beaucoup de places de parking.

Où se gare-t-on ? À quel moment ? Pour combien de temps ? Comment bien desservir les commerces ? Comment ralentir la vitesse ? Où placer le stationnement ? Comment faciliter et sécuriser les déplacements à pied ou à vélo ? Comment circuler avec une poussette ou un fauteuil roulant sans danger ?

Les problèmes sont multiples, mais la solution doit être globale.

C’est pourquoi dès le début du mandat, nous missionnerons un cabinet spécialisé afin de rendre l’offre de parking plus efficiente face à la demande.

L’objectif : prévoir une juste place pour chaque usager (piéton, vélo, automobiliste…), mieux circuler, sécuriser l’espace public pour les piétons, les enfants, les vélos et pouvoir créer des lieux de rencontre conviviaux dans tous les quartiers.