Le regard des élus de Couleurs Couzon

Retour sur le dernier conseil municipal par les élus de Couleurs Couzon :

Premières démissions, avancement des projets, manque d’informations, une commission enfance atypique.

 

Absents excusés : Amaury Vildrac (démissionnaire), Segolaine Huck (représentée par Corinne Courtois, Philippe Muyard (représenté par Benjamin Durand)

Nouvel élu de la liste majoritaire : Florent Ligney

  • Lecture d’un texte par Monsieur le maire pour donner suite aux résultats du jugement et réponse de Benjamin Durand (cliquez ici pour lire notre article).
  • Création d’un poste de vacataire. Il s’agit de recruter un vacataire en tant que placier pour le marché forain. Nous demandons si la création du poste vise à recruter Michel, qui assure cette fonction depuis de nombreuses années. C’est ce qui devrait être fait selon le Maire et l’adjoint en charge des commerces.

Nous votons POUR.

  • Délégations données au maire : l’article L 2122-22 du CGCT code général des collectivités territoriales) permet au CM de déléguer certaines de ses compétences au maire, et qui ne seront donc plus soumises au vote.  Nous votons CONTRE.

→ Quelques exemples qui illustrent notre refus de voter ces délégations :

. « Procéder dans la limite de 2 millions d’euros (tout de même !!) à la réalisation d’emprunts »

. « Fixer les rémunérations et régler les frais et honoraires des avocats, notaires, huissiers … » qui sont passés de 4000/5000 euros en 2014 à 36000 euros/an en fin du mandat précédent.

  • Lecture des décisions prises par le maire en vertu de ses délégations toutes portant sur le cimetière (renouvellement ou location de concession).
  • Ouverture d’un poste de responsable petite enfance : présentée par Mme Beynat Vray conseillère déléguée enfance, petite enfance et jeunesse.

Nous nous ABSTENONS de voter n’étant informés de rien.

Corinne Courtois fait lecture d’un texte de Mme Huck, membre de la commission enfance (cliquez ici pour accéder à ce texte) qui s’étonne du non-fonctionnement de la commission (une réunion depuis les élections).

  • Informations sur divers travaux :

. La salle des fêtes  (Mme Lucas 1ere adjointe) : annonce de la résiliation du marché signé avec le cabinet d’architecte Bees (qui avait réalisé les travaux sur l’école).

→ Nous l’interrogeons sur les motifs de cette résiliation, sa réponse : « le programme des travaux a évolué ainsi que l’estimation financière ».

Décider de mettre fin à un contrat de maîtrise d’œuvre est rare et lourd de conséquences car souvent, les architectes ou bureaux d’étude sont peu nombreux à vouloir reprendre des études démarrées par un confrère. On peut s’interroger si le cahier des charges de départ était suffisamment défini, le cas échéant, s’il y a une autre modification, la majorité ne parlera pas.

  • Les travaux du parking Général de Gaulle (Mr Thommegay adjoint aux travaux, à la voierie et aux espaces verts) avec un aménagement d’une aire de stationnement de 30 places pour un montant prévisionnel de 150 000 euros (5000 euros …un peu chère la place !)

→ Corinne Courtois reprend un courrier en date du 29/06/2020 (cliquez ici pour lire ce courrier) adressé au maire et aux élus concernés interrogeant sur d’autres solutions alternatives et notamment l’opportunité de créer un stationnement sur l’ancien terrain de jeu actuellement en travaux par VNF (Voies navigables de France) pour un déversoir d’eau. En effet, cela permettrait de sauvegarder un espace naturel et d’utiliser un terrain pour couvrir un besoin de stationnement surtout pour le samedi et dimanche.

Nous obtenons enfin une réponse à notre courrier : le maire indique qu’il a rencontré VNF qui ne souhaite pas que l’on fasse un parking sur la zone actuelle en travaux. Les élus précisent à notre demande qu’il est compliqué techniquement de faire un parking sur un déversoir car l’ouvrage doit être visité.

Nous demandons enfin si le projet a fait l’objet d’une étude au regard du code de l’environnement puisque le stationnement polluera nécessairement les sols et que ce type d’ouvrage relève de la DREAL (Direction régionale de l’environnement.). P. Véron indique que le parking ne sera pas en enrobé (goudron) mais en evergreen qui permet de garder de l’herbe. La question d’une déclaration ou autorisation préalable reste cependant en suspens.

  • Terrain synthétique :  par Michel Henninot adjoint aux associations

Le projet, promesse de campagne de Mr le maire prévoyait la réalisation d’un terrain synthétique pour l’association de football d’un montant évalué au total à environ 400 000 euros

→ Nous avons toujours prôné de réfléchir avant d’engager des actions, et en particulier dans ce cas puisqu’un collège est prévu ainsi que des installations sportives. Il nous paraissait donc essentiel avant d’engager de tels budgets de voir les possibilités de mutualisation avec le collège.
Nous sommes heureux d’avoir appris ce soir que ce projet ne sera donc plus uniquement à destination du club de football mais qu’il pourra servir à d’autres activités (basket, tennis ballon, volley, badminton, pour l’ASI, les écoles…et voir même pour l’ OSL). Quel dommage là encore que ce point n’ait pas été évoqué dans la commission concernée, ce qui aurait évité de découvrir les informations en Conseil.

Le Conseil régional financera 225 000 euros sur l’opération, grâce certainement à Mme Lucas, élue régionale.

Nous nous ABSTENONS n’ayant pas été informés.

  • Démission d’un élu de la majorité :  Mr Amaury Vildrac : pour cause de peu de disponibilités suite à son travail qui implique de nombreux déplacement à l’étranger (il n’a d’ailleurs jamais été présent aux 3 Conseils municipaux)

Vote pour le nouvel élu entrant M. Florent Ligney qui prend la place.

Nous votons POUR.

  • Démission d’une élue de la minorité :  Karine Trillaux

Lecture du texte où Karine exprime son regret que des Couzonnais qui se sont engagés ne puissent s’exprimer en Conseil municipal, en posant des questions, P. Véron ayant écarté   possibilité dès le premier Conseil de cette mandature. Cliquez ici pour lire la lettre de démission de Karine Trillaux.